[ indonÚsie ] .
Histoires de tortues a Gili Meno - 04/05/2006@11h42 - Meno

Il est 18h00. Il y a une heure a peine, la-bas dans l'eau, j'ai assiste a un petit moment d'exception : le diner de madame la tortue, une memere d'une quinzaine d'annee vue la taille de la bete... Elle etait la, tranquillement assise sur le corail, presque immobile, si bien que j'ai failli ne pas la remarquer, sa carapace se fondant dans le decor. Puis elle a bouge tout a coup, regardant dans ma direction en tirant une moue mauvaise (les tortues donnent toujours l'impression de faire la tronche). Elle a du me juger inoffensive car la minute d'apres, elle enfouissait sa tete dans le corail pour en retirer de gros morceaux dont elle en detaillait de plus petits avec les deux pattes (ou nageoires, je ne sais pas trop) avant de les mastiquer longuement. Meme manege pendant plus de 10 minutes, toujours en me jetant de temps a autres un coup d'oeil a la derobee. Au bout d'un moment, petit signe de main a ma nouvelle compagne pour lui dire au revoir. Alors que je m'eloignai, celle-ci cessa sa mastication et se mit a nager tout doucement comme pour m'inviter a la suivre... Voila comment je me suis retrouvee dans ma version a moi du Grand Bleu suivant ma tortue au milieu des recifs coraliens avant qu'elle ne disparaisse dans les profondeurs marines.

Autre histoire de tortue : la naissance d'une cinquantaine de petites betes le meme soir, alors qu'on mangeait dans une gargote de plage, le Yaya Wahrung. Depuis un petit bout de temps, un des jeunes du resto s'est donne pour mission de sauver l'espece mise en danger par les locaux qui trouvent les oeufs bien a leur gout. Du coup, il les recupere (les oeufs), les enfouit dans une bassine pleine de sable et les protege jusqu'a leur eclosion, a peu pres deux mois plus tard. Ensuite, il les nourrit jusqu'a l'age de 6 mois, age ou les tortues sont alors suffisemment fortes pour se debrouiller seules et retourner a l'eau. Et bien nous ce soir la, on a eu la chance d'assister a la naissance de 50 tortues, sur les 75 oeufs enfouis. Elles faisaient environ 5 cm de long et etaient tout endormies... sauf une qu'on a baptisee Rudy Gonzales et qui n'arretait pas de courir de l'une a l'autre et de grimper sur ses congeneres pour faire un jeu !

Bref, voila un bon apercu de nos occupations quotidiennes depuis 5 jours, nous, les trans-humeurs de l'extreme : mater les tortues au fond de l'eau, photographier les etoiles de mer, deranger les ecrevisses sous les caillasses, boire des bieres en se gavant de cacahuetes, manger des crepes a la banane et comble de l'exploit sportif, faire le tour de l'ile de Gili Meno au crepuscule (4 kilometres tout de meme!). Il faut dire qu'apres notre trek du bout de l'enfer, on avait les cannes un peu raides, les muscles endoloris et les tendons detendus. Du coup, Gili Meno, c'est un peu le paradis : pas plus de 10 touristes sur l'ile nous compris, de l'eau turquoise, des cocotiers, des bateaux en bois, des cabanes en bambous. Vous verrez les images dans les vues d'ailleurs, c'est pas du bluf !


[ PostÚ par : Sandrine | aucun commentaire ]