[ indonÚsie ] .
Sur les traces de Brice de Kuta - 18/04/2006@11h50 - Kuta

Bon d'abord, il faut prononcer "Bra´ce" et non "Brice" sinon ca ne va pas etre drole. Ensuite, il faut se balader avec un beau calecon de marque Billabong, torse-nu de preference, histoire que tout le monde aux alentours puisse jauger le bronzage et les tablettes de chocolat. Le collier en bois, les cheveux filasses un peu longs et le tatouage ne doivent pas etre negliges non plus, ca fait partie du folklore. Enfin, en tout etat de cause, ne jamais se separer de sa planche de surf : a pied en ville, sous le bras droit, en mobylette, sur le side-porte-planche specialement bricole a cet effet.
Attention, on ne deduit pas pour autant que tout se joue sur le physique. Le vrai Bra´ce de Kuta est dote d'une vraie qualite comportementale : la patience. En effet, il faut le voir (ou plutot les voir puisqu'ils sont pas loin d'une cinquantaine sur le meme bout de plage) attendre sur l'eau pendant des heures ZE rouleau qui lui permettra d'avoir ses 10 secondes de gloire... Pas si facile.
Voila donc a peu pres a quoi ressemble la plage de Kuta : en bord de route, une promenade de sable ombragee par les cocotiers ou les locaux tentent de vous vendre a peu pres tout ce qu'il est possible d'acheter en de pareilles circonstances (colliers, sarongs, Coca Cola, shorts a fleurs, course en taxi, location de planche...), puis la plage d'une dizaine de metres de large sur quelques kilometres de long et enfin la mer au loin avec sa bande de sportifs a califourchon sur leur planche, egares a la meme distance du bord et attendant la vague. Pourtant, il y en a des rouleaux mais bizarrement, jamais assez gros ou surement trop pres du bord...
Bref, Kuta, c'est pas vraiment pour nous. Rudy avec son bronzage a la Bernard Hinault et moi en jupe-bob-baskets (cf. ma cheville "Angkor et entorse") avions plus l'air d'un couple serbo-bavarois egare la par hasard que de la bimba suedoise flanquee de son baraque d'Australien attendant la vague.
On en a quand meme profite pour se payer une nouvelle coupe de cheveux et une epilation, histoire de rattraper un peu notre manque de "sta´le" !


[ PostÚ par : Sandrine | 2 commentaires ]