[ malaisie ] .
Singapour - 11/04/2006@13h50 - Singapour

Singapour se trouve a l’extreme sud de la Malaisie. C’est une ile, une ville et un pays a la fois. Ancien comptoir colonial, elle a beneficie et beneficie toujours d’une position strategique en Asie. Bref depuis des siecles ici c’est business, business, business. Et ca se voit!
Des buildings, des tours a la Manhattan, des shopping-centers a perte de vue. Le quartier de LaDefense a Paris fait petit et vieillot a cote. Tout est super moderne. Le metro ne ressemble en rien au metro parisien (ou toulousain ou lillois). Absolument silencieux (si,si), ecran LCD pour les pubs dans les rames, climatise, tickets carte-magnetique et evidemment tres rapide. Tout est ecrit en trois langues: anglais, chinois et indien. On est loin de notre bon franchouillard de la Ratp regulierement en greve et ne parlant pas un mot d’anglais.
La population est un mix d’ethnies asiatiques avec une dominante chinoise et indienne. On trouve donc logiquement deux quartiers typiques: Little india et Chinatown. Le premier est un concentre de culture indienne dans ses couleurs, ses odeurs et son animation. Le second est un chinatown classique avec son bordel ambiant et ses restos a n’en plus finir. Et c’est dans ces quartiers populos qu’on se retrouve entre routards: Little india pour dormir et Chinatown pour manger. Evidemment c’est peu cher.
Une autre caracteristique de Singapour est les food-centers. Imaginez un centre commercial dont les magasins sont remplaces par des gargottes en dur et les allees peuplees de tables et de chaises. On choisit son resto, enfin sa gargotte, on s’assoit ou l’on veut puisque les tables sont publiques et on commande sa boisson dans l’echoppe a boisson. C’est tres peu cher, bien populo et excellent. Cela devient un peu plus glauque en fin de soiree lorsque certains chinois arrivent pour litterallement se bourrer la gueule a la biere. Impressionnant.
Et c’est aussi ca Singapour. Car pour faire fonctionner ce monde de businessmen presses, il faut des petites gens. Et beaucoup. On les retrouve en peripherie de la ville dans des barres HLM a perte de vue ou dans les endroits peu chers du centre tels les food-centers.
Vous l’aurez compris la vie ici est chere. A peine un peu moins que Paris ce qui est enorme pour l’Asie. Et c’est comme ca que nous nous sommes retrouves sur les quais super branches avec seulement 30$S en poche en se demandant bien ou on pouvait manger. On a fait tous les restos en bavant devant les pizzas, les paellas et autres grillades en maudissant notre erreur de calcul qui ne nous avait pas fait changer assez d’argent. La balade s’est terminee vers 22H30 dans un MacDonald. On crevait de faim et coup de bol, on a eu droit a une offre promotionnelle : le fan’tastique. Il s’agit d’un hamburger dont le pain est remplace par des galettes de riz gluant. Sachant que « fan » veut dire riz en chinois, vous aurez compris le jeu de mot absolument delirant d’oncle Ronnie. C’etait tellement mauvais qu’on a presque aime le BigMac. Presque… jusqu'à ce qu’on decouvre qu’ils mettent les apports caloriques chez MacDo ici.
Bigmac = 530 Kcal, Frites = 320Kcal, CocaCola = 190Kcal… notre repas etait a 1500 Kcal !
C’est pas un peu riche MacDo ?


[ Posté par : Rudy | 1 commentaire ]