[ cambodge ] .
Angkor et entorse - 13/03/2006@11h13 - Angkor

Quand on est au Cambodge, on se doit de visiter Angkor.
"Angkor des pierres me direz vous" (bon j'arrete la mes pov jeux de mots puisque Sandrine ne trouve pas ca drole.)

Que dire sur Angkor ?
C'est un peu le Bagan du Cambodge. Construit a peu pres a la meme epoque (Xeme siecle) sur plusieurs dizaines de kilometres carres, le site regorge de temples en plus ou moins bon etat suivant les restaurations. Souvent de forme carré et representant symboliquement une montagne, ce qui est rigolo pour le visiteur c'est de grimper dessus pour en admirer les bas-reliefs, les techniques de construction ou simplement le point de vue. Y'en a pour tous les gouts. Si vous ne visualisez pas bien ce a quoi ressemble ces temples, souvenez vous des reportages sur Arte representant d'enormes visages khmer souriants sculptés dans la pierre.
Angkor se visite a partir de Siem Reap a 10km de la. Il faut donc trouver un moyen de locomotion pour l'atteindre.
Bon nous, en grands sportifs, on a opté pour le velo a vitesses et a panier (et aussi par souci d'economie car l'entree coute quand meme 40$/pers pour trois jours de visite).

1er jour:
On decide d'y aller a la cool et de faire le tour du paté de maison... enfin de temple.
Levés un peu tard, on avait pas bien anticipé la chaleur écrasante a partir de 10H du matin. Suant de grosses gouttes et armes de bouteilles d'eau, on a autant admire les temples que les milliers de touristes sortant de leurs bus. Nous avons ete assez surpris par le site; les temples sont vraiment impressionants malgre leur age et les sculptures en bas-reliefs sont admirablement conservees. Et tout en marchant au ralenti du fait de la chaleur, nous sommes aussi passés maitres dans l'art de l'esquive des gamins se jetant sur nous afin de nous vendre souvenirs, bouquins et bracelets (remarquez, on n'a pas beaucoup de choix). A la fin de la journee, nous avions quand meme atteint les 40 kilometres a velo et cette fois-ci sans coup de soleil.

2eme jour:
Optimistes et voulant partir a la fraiche, on s'est leve a 6H avec comme objectif de voir le lever de soleil sur les temples. Sauf que nous ne savions pas trop bien a quelle heure le soleil se levait et etant a 10km du point de vue... ben le soleil etait deja bien haut lorsque nous sommes arrives. La visite a continue mais ayant eu une sortie de lit un peu trop matinale, vers 11H on bullait en faisant de la vapeur. C'est peut-etre la raison qui explique pourquoi Sandrine regardait derriere elle tout en enjambant une pierre derriere laquelle il y avait un trou. Crrrrack a fait la cheville quand le pied a rencontre le fond du trou. La fin de la journee s'est donc deroulee tant bien que mal sur un pied, avec le sourire, tandis que la cheville se gonflait comme un crapaud travesti en boeuf.
Le soir nous avons joue un remake d'Urgence avec bandes, creme, anti-inflammatoire et moi en Georges Clooney (mais si je lui ressemble). Et, croyez le ou non, mais dans un pays ou les gens sautent regulierement sur des mines anti-personnelles, impossible de trouver une paire de bequilles!! - (ok, mauvaise blague) - On aurait pu les piquer a un unijambiste rencontré le soir dans un resto mais on est resté correct sur ce coup-la... remarquez c'est pas lui qui nous aurait couru apres (ouarf..) - ok j'arrete mes blagues -

3eme jour:
Mon handicapee et moi-meme avons repris les velos. Mais elle a triché. Le sien etait dopé aux batteries et moteur electrique le tout pour 4$ la journee. On a ainsi pu termine notre visite du site, elle ralant parce que je n'avancais pas assez vite et moi suant pour la rattraper.

Reste qu'Angkor c'est tres chouette et que ca vaut le detour. On vous a d'ailleurs mis les photos dans les vues du meme nom.
Angkor un jeu de mot!

Ok, j'arrete...


[ Posté par : Rudy | 3 commentaires ]