[ laos ] .
Les quatre mille iles - 27/02/2006@15h11 - Don Det

Au sud du Laos, a la frontiere avec le Cambodge, le Mekong s’etend pour devenir tres large, jusqu'à 14 km. Avec cette largeur, il cree plein d’iles dont certaines peuvent faire plusieurs kilometres. En saison seche, le niveau de l’eau baisse et la, ce sont des milliers d’ilots qui apparaissent, d’où le nom 4000 iles. C’est ici que nous avons decide de passer nos derniers jours au Laos. Plus exactement sur deux iles Don Khong et Don Det.
L’arrivee n’a pas ete simple. On n'avait pas bien compris ou le camion-bus nous emmenait. Ou plutot, on pensait s’etre fait bien comprendre. Mais on s’est retrouve un peu bete quand il nous a plante au bord de la route en nous disant «mais si, c’est par la ». Apres une petite marche, on a trouve le Mekong (c’est mieux quand on cherche une ile) et un pepere qui a bien voulu nous y emmener en pirogue a moteur.
Ces iles sont sympa. Mais tres… comment dire… rurales. L’animation principale est le marché avec une activite la plus intense entre 5H et 6H du matin. Bon, c’est pas Rudy qui a ete voir le marché vous l’aurez compris. Par contre j’ai eu la bonne idee de manger de la canne a sucre fraiche. C’est assez courant en Asie, des gens proposent des tiges de cannes a sucre au bord des routes. Ils l’epluchent et la vendent sous forme de batonnets de 30cm. On croque et mache comme du chewing-gum pour en retirer le jus sucre. Mais c’est un peu comme des fruits verts… ne pas en abuser. Bref la nuit n’a pas ete bonne et la turista c’est caca (ah, ah, ah..). Il a donc fallu trouver une activite en accord avec mes intestins et les 38 degres de l'apres-midi. Facile… la moto !
Sandrine en bikeuse, les cheveux au vent, Johnny en musique de fond… vous visualisez ?
A 40 km/h, les jambes et le nez rougis par le soleil…
Et au bout de 2H on tombe en panne d’essence !
Des Johnny qu’on est, on vous dit.
Mais le coup de la panne d’essence ca ne se fait pas n’importe ou : une longue route bien droite et deserte sous la cagnia. Nos sauveuses auront ete deux jeunes filles transportant des poissons qui passaient par la. Bon on a pas fait les fiers sur ce coup la.
La journee s’est terminee par un plongeon dans le Mekong seule facon de se rafraichir.

Actuellement on est sur Don Det l’autre ile, mais on a pas encore pu la visiter.
Impossible de decoller du hamac ! Fait trop chaud.
On vous envierait presque vous loin la bas en France avec vos 5 degres.
(mais non, on deconne !)


[ Posté par : Rudy | 1 commentaire ]