[ laos ] .
Sur la route de Vientiane - 15/02/2006@13h12 - Luang Prabang

Apres notre retraite un peu monacale a Muang Ngoi Neua, Luang Prabang, enfin une ville ! Allez, c’est pas mal touristique mais c’est joli, borde par le Mekong et la riviere Nam Khan, avec plein de temples et des moines en tenue couleur safran qui se baladent avec leur petit parapluie pour se proteger du soleil (assorti au costume jaune le parapluie, attention!). Et puis c’est sympa de retrouver un peu de folklore de chez nous, surement des restes du debut du siecle, quand le Laos etait un protectorat francais : vieilles batisses coloniales un peu decrepies mais toujours imposantes, baguette fraiche pour le petit dej du matin, vieux Laotiens qui jouent a la petanque… Avec la chaleur et les palmiers, on se croirait presque sur la Cote!
Et puis le soir, il y a le marche de nuit dans la rue principale. La circulation est alors coupee et toutes les femmes des alentours viennent deballer sur des nattes leurs production locale : lampes en papier de riz, foulards en soie, dessus de lits decores, coussins colores, sacs en toile maison, bois sculptes. “ Lucky money, lucky money” qu’elles nous disent, difficile de refreiner ma folie consommatrice, si en plus ca porte bonheur…
Tous ces achats nous ont quand meme ramener a une realite dure a gerer : le poids (celui des sacs, pas le notre !!!). Du coup on decide de s’envoyer un colis et d’alleger le contenu de nos sacs a dos : vires la laine polaire achetee en Chine ( vue la chaleur on n’en aura pas besoin dans les 3 mois qui viennent), la popote en inox qui n’a jamais servie, les deux capes de pluie qu’on achetera sur place si besoin, les bouquins deja lus… Il ne reste plus que les deux couvertures achetee en Inde qu’on voudrait donner mais avec les 30 degres actuels, difficle de trouver preneur. En tout cas, on a bien gagne 1.5 kg chacun… Cool, on va pouvoir racheter plein de conneries !


[ Posté par : Sandrine | aucun commentaire ]