[ chine ] .
Up and down - 03/02/2006@06h07 - Yuangyang

Voila 10 jours que nous baroudons a travers le Yunnan et l'on est toujours un peu mitige : le rythme de une victoire pour un plan lose est un peu epuisant et le moral va donc de pair, tantot franchement bougon tantot optimiste...
Parmi les dernieres petites ou demi victoires, on a trouve la parade pour manger dans les restos ou personne ne parle anglais et ou les menus sont en chinois (soit 99% des restos des qu'on quitte les grandes villes) : la methode Assimil. En gros, on ouvre le bouquin sur le lexique special "manger et boire", on montre les caracteres chinois des plats qui nous interessent (genre "legumes", "canard", "bouchees vapeur") et comme tout cela reste assez flou, on prie pour que le repas commande soit mangeable. Et bien ca marche !!! On a teste hier soir et ce soir et on a rarement mange aussi bien. En meme temps, cette super technique requiert pas mal de conditions : d'abord un serveur(se) qui veut bien s'approcher de nous alors que nous ne parlons pas chinois, ensuite, qu'il sache traduire notre commande un peu incomplete "soupe", "canard" en un truc un peu evolue sans avoir peur que cela ne nous convienne pas... Bref vous l'aurez compris, ca va etre dur de vous donner des recettes du coin !
Cote plan lose, on s'est fait 4h de bus aller pour se rendre a Yuangyang, cense etre un adorable petit village, point de depart pour partir a la decouverte des rizieres en terrasse des alentours. Le village se revele finalement assez decevant, on sent bien qu'ils essaient d'en faire une base touristique mais franchement, passees ces ruelles un peu commercantes ou l'on trouve toujours le bric a brac habituel, on est un peu desempare. Quant aux rizieres, le spectacle est effectivement tres chouette, d'autant qu'en ce moment les terrasses sont gorgees d'eau et refletent le soleil et le ciel. Ceci etant la brume est telle le matin et le soir, que la viree lever ou coucher de soleil est sans interet : on n'y voit rien !!!
Bref, n'etant pas hyper perseverants quand ca sent le plan bof, nous remettons des demain le cap sur Jianshui d'ou l'on reprendra un bus pour l'extreme sud avant de franchir la frontiere Laotienne.
Pas de regret pourtant : la petite balade a travers les rizieres et les villages aux alentours ou les femmes et les enfants portent le costume traditionnels sont vraiment a voir.


[ Posté par : Sandrine | 3 commentaires ]