[ inde ] .
Caprice... est fini - 03/01/2006@10h19 - Darjeeling

Et oui, on n'aurait pas du y aller : pas de place dans les trains ni dans les bus, pas assez de temps. Oui mais un caprice de Sandrine reste un caprice de Sandrine. Bref, apres un brainstorming intense de nos cerveaux survoltes, on a trouve la solution : decaler les billets d'avion + 15h de bus et 3h de jeep pour l'aller + re-3h de jeep et 12h de train pour le retour.
Mais le caprice en valait la chandelle.
Darjeeling est une petite ville perchee aux portes de l'Himalaya, entouree de plantations de the. Car oui, on le confirme, a Darjeeling on fait bien du the et non des sous-vetements feminins, comme on voudrait bien nous le faire croire en France...
Sandrine sait maintenant d'ou vient le truc qu'elle boit tous les matins. C'est l'effet numero 1 du caprice. L'effet numero 2, moins drole, c'est qu'a 2000m d'altitude il fait froid, tres froid meme ! Et nous, notre TDM, on l'a plutot prevu chaud. Comme on a pas voulu flamber sur l'hotel (6 euros), pas de chauffage dans la chambre. Bref, on s'est vraiment caille grave a Darjeeling !
Apres un achat intelligent de grosses chaussettes en laine, nous avons decide d'aller nous rechauffer en faisant un petit trek sur 2 jours. Et bien, croyez le ou non, mais a 3000m d'altitude de nuit dans un refuge, il fait encore plus froid qu'a 2000m dans un hotel non chauffe. Mais Sandrine est une "vraie" roots : meme malade toute la nuit, elle a su affronter la temperature negative des toilettes pour aller vomir... Apres une nuit sans sommeil, le ventre quasi vide, elle a reussi a faire les 16 km de balade du lendemain.
Et malgre tout cela, on a adore. La chaine himalayenne est grandiose, les couchers et levers de soleil superbes, les nepalais adorables, la cuisine tibetaine succulente.
Et, et ... on a vu l'Everest !!!
En resume, un caprice difficile d'acces mais vraiment incontournable.


[ Posté par : Rudy | 1 commentaire ]